Accueil du site > Matériel > Les traqueurs d’activité ne motivent pas à faire plus d’exercice
Les traqueurs d’activité ne motivent pas à faire plus d’exercice

lundi 30 mai 2016

Les résultats d’une étude sur l’activité physique conduisent les chercheurs à se demander ce qui peut pousser les gens à bouger.

Deux Professeurs de l’Université Clarkson et de l’Oklahoma voulaient savoir dans quelle mesure le fait d’enregistrer l’activité physique des individus pouvait modifier leur comportement et leurs niveaux d’activité physique [1]. Ils ont donc rassemblé 36 participants auxquels ils ont donné un appareil en leur disant qu’il mesurait la quantité de soleil qu’ils recevaient chaque jour. Puis, plus tard, ils leur ont donné un autre appareil pour compter le nombre de pas qu’ils faisaient chaque jour.

L’astuce est que les deux appareils mesuraient en fait l’activité physique des sujets. Il s’avère que les participants ne se sont pas présentés sous leur meilleur jour. Alors que les auteurs de l’étude s’attendaient à ce que les individus de cette étude soient motivés pour afficher des niveaux d’activité physique corrects ou meilleurs comme preuve de leur bonne volonté et pour leur santé, ils n’ont en réalité pas été plus actifs que la moyenne des gens, bien qu’ils savaient que le nombre de leurs pas quotidiens était compté et enregistré.

"Il faut faire 10000 pas par jour c’est-à-dire 30 minutes d’activité physique légère à modérée, et il faut en faire une heure par jour pour rester en bonne santé," explique Boolani, l’un des auteurs de l’étude.

"Les participants de cette étude faisaient entre 11000 et 12000 pas par jour, ce qui n’est pas beaucoup plus que le minimum requis, et leur activité n’a pas changé avec les appareils enregistreurs. Nous nous attendions à ce qu’ils soient des ’modèles’ de forme physique en se sachant enregistrés, mais désormais nous nous demandons ce qu’il faut faire faire pour pousser les gens à être physiquement plus actifs."

"Cette étude est fascinante et ses implications sont importantes pour tous les professionnels de la santé et du sport. Ils nous montrent qu’il ne faut pas faire confiance dans les enregistreurs d’activité physique pour motiver les individus à bouger plus," disent-ils. Cette étude fait d’ailleurs partie d’un ensemble d’études dont l’objectif est de trouver des moyens d’encourager les individus à être plus actifs ou en meilleure santé.

Références :

[1] Ali Boolani, Timothy Baghurst. PHEnex Journal.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |