Accueil du site > Physiologie > Mal au genou en faisant de l’exercice ? Persévérez !
Mal au genou en faisant de l’exercice ? Persévérez !

dimanche 1er avril 2018

Si vous commencez à faire de l’exercice tard dans votre vie, comme traitement contre les douleurs articulaires ou aux hanches, vous pourriez ressentir une petite augmentation temporaire de la douleur [1]. Mais si vous faites de l’exercice raisonnablement, la douleur sera aussi soulagée [2] de la même façon que si vous preniez des médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme de l’ibuprofène et deux fois plus que des antidouleurs vendus sans prescription comme le paracétamol. En fait, le soulagement de la douleur grâce à l’exercice est suffisamment important pour que de nombreuses personnes mettent en suspens leur opération du genou ou de la hanche [3].

L’activité physique est importante pour être en bonne santé et est prescrite par les médecins pour traiter une large gamme de maladies, comme le diabète et les maladies cardiovasculaires. Mais de nombreuses personnes ne suivent pas ces conseils à cause d’articulations douloureuses et la crainte que l’exercice leur fasse encore plus mal ou n’endommage encore plus leurs articulations.

Paradoxalement, ces 20 dernières années de recherche ont montré que l’exercice était bon pour soulager la douleur [4]. De nos jours, l’exercice est recommandé dans le monde entier comme traitement contre les articulations douloureuses chez les personnes de 50 ans et plus [5]. Cependant, recommander de faire du sport est une chose, mettre cette recommandation en pratique en est une autre.

La plupart des gens vivent une augmentation de la douleur de 10 % quand ils commencent à faire de l’exercice – certains même plus, d’autres moins [6]. Il ne s’agit pas d’une douleur agissant en guise d’alerte, mais le corps vous signale que vous faites quelque-chose d’inhabituel. Nos corps, comprenant les os, les muscles et les cartilages, sont très doués pour ce qui est de s’adapter et leur qualité s’améliore quand nous faisons du sport [7].

Le niveau de soulagement de la douleur ressentie dépend de la quantité d’exercice réalisée. Dans une étude sur 10 000 personnes souffrant d’arthrose du genou et de la hanche [8], les chercheurs ont trouvé que les individus qui faisaient de l’exercice deux fois par semaine pendant six semaines ont ressenti un soulagement de la douleur de 25 % en moyenne [9].

Une autre recherche précédente avait aussi montré que les gens qui faisaient de l’exercice en groupe, supervisés par un kinésithérapeute, ressentaient un plus grand soulagement de la douleur que ceux qui faisaient du sport à la maison sans supervision [10]. Les raisons de cette différence pourraient venir de ce que nous travaillons plus dur et nous en faisons plus sous la supervision d’un spécialiste.

Pour bénéficier le plus de l’exercice physique, il faut être essoufflé ou transpirer un peu, tout en augmentant le niveau de difficulté des exercices quand le corps devient plus fort.

Deux règles simples

Vous pouvez faire de l’exercice sans risques en suivant deux règles simples [11]. D’abord, la douleur que vous ressentez après l’exercice devrait se situer à un niveau qui soit tolérable. Ensuite, vous ne devez pas ressentir d’augmentation de la douleur de jour en jour.

La douleur doit être évaluée quotidiennement après l’exercice sur une échelle de zéro à dix. Sur cette échelle, zéro est considéré comme "sûr", deux à cinq comme "acceptable" et cinq à dix comme "à éviter". Disons que votre douleur est à trois, et qu’après l’exercice vous l’évaluiez à cinq. Si votre douleur habituelle est à trois et qu’après l’exercice vous l’évaluez à sept, c’est que vous en avez trop fait et il faudra en faire moins la prochaine fois.

Si votre douleur augmente à cinq après l’exercice, mais que le matin suivant elle revient à trois – votre niveau de douleur habituel au matin – c’est correct. Si votre douleur augmente à cinq après le sport, et reste à quatre ou cinq le matin suivant (donc plus que votre douleur matinale habituelle), c’est que vous en avez trop fait et vous devrez réduire la voilure la fois suivante. Il faut persévérer, mais à un niveau moindre.

Faire de l’exercice avec de l’arthrose

La recherche a montré qu’il n’est pas dangereux de faire de l’exercice quand on souffre d’arthrose sévère. Quand les gens avec de l’arthrose suivent ces deux recommandations sur la douleur, 95 % de toutes les séances d’exercices ont été faites avec une douleur acceptable, et la douleur a été soulagée après quelques semaines [12].

Dans une étude récente, des chercheurs ont enrôlé des participants souffrant d’arthrose sévère et qui remplissaient tous les critères pour subir une opération chirurgicale du genou [13]. Tous les participants ont reçu une information sur l’arthrose et ses traitements, y compris des conseils pour se soigner eux-mêmes. Ils ont aussi pris part à des sessions d’exercices supervisées deux fois par semaine pendant huit semaines, et ont rencontré un diététicien s’ils étaient en surpoids.

La moitié des participants a été choisi au hasard parmi des patients qui devaient subir une opération chirurgicale pour remplacer leur genou. Parmi ceux qui n’ont pas eu leur articulation immédiatement remplacée, seuls un quart a choisi d’avoir cette opération dans l’année [14]. En d’autres termes, le soulagement de la douleur qu’ont ressenti les individus comme conséquence de l’exercice était suffisant pour les trois quarts des participants pour qu’ils repoussent leur opération d’au moins un an.

L’exercice physique, notamment quand il est fait sous supervision, permet de soulager la douleur mais il exige un effort physique et de transpirer. Les traitements passifs, comme les thérapies manuelles, les massages et les étirements, réalisés par un kinésithérapeute, ne semblent pas fonctionner chez les personnes souffrant des hanches [15] ni des genoux [16].

Références :

[1] Osteoarthritis Cartilage. 2016 Apr ;24(4):589-92. Pain trajectory and exercise-induced pain flares during 8 weeks of neuromuscular exercise in individuals with knee and hip pain.

[2] Cochrane Database Syst Rev. 2015. Exercise for osteoarthritis of the knee.

[3] N Engl J Med. A Randomized, Controlled Trial of Total Knee Replacement.

[4] Cochrane Database Syst Rev. 2015 Exercise for osteoarthritis of the knee.

[5] Osteoarthritis Cartilage. 2014. OARSI guidelines for the non-surgical management of knee osteoarthritis.

[6] Osteoarthritis Cartilage. 2016 Apr ;24(4):589-92. Pain trajectory and exercise-induced pain flares during 8 weeks of neuromuscular exercise in individuals with knee and hip pain.

[7] Arthritis Rheum. 2005. Positive effects of moderate exercise on glycosaminoglycan content in knee cartilage : a four-month, randomized, controlled trial in patients at risk of osteoarthritis.

[8] BMC Musculoskelet Disord. 2017. Good Life with osteoArthritis in Denmark (GLA:D™) : evidence-based education and supervised neuromuscular exercise delivered by certified physiotherapists nationwide.

[9] BMC Musculoskelet Disord. 2017. Good Life with osteoArthritis in Denmark (GLA:D™) : evidence-based education and supervised neuromuscular exercise delivered by certified physiotherapists nationwide.

[10] Cochrane Database Syst Rev. 2015. Exercise for osteoarthritis of the knee.

[11] BMC Musculoskelet Disord. 2010. Feasibility of neuromuscular training in patients with severe hip or knee OA : the individualized goal-based NEMEX-TJR training program.

[12] BMC Musculoskelet Disord. 2010. Feasibility of neuromuscular training in patients with severe hip or knee OA : the individualized goal-based NEMEX-TJR training program.

[13] N Engl J Med. 2015 . A Randomized, Controlled Trial of Total Knee Replacement.

[14] N Engl J Med. 2015 .A Randomized, Controlled Trial of Total Knee Replacement.

[15] JAMA. 2014, Effect of physical therapy on pain and function in patients with hip osteoarthritis : a randomized clinical trial.

[16] Osteoarthritis Cartilage. 2018. Physical therapy vs internet-based exercise training for patients with knee osteoarthritis : results of a randomized controlled trial.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |