Accueil du site > Psychologie > Mieux vaut ne pas lire son horoscope les jours de régime !
Mieux vaut ne pas lire son horoscope les jours de régime !

mercredi 11 décembre 2013

La plupart des grands journaux publient des horoscopes tous les jours, et pour une bonne raison même si nous nions être superstitieux : la nature humaine nous pousse à croire en notre destinée. Selon une étude publiée dans le Journal of Consumer Research [1] les consommateurs qui croient que leur destinée peut changer sont plus susceptibles d’afficher un comportement impulsif ou complaisant avec eux-mêmes après avoir lu un horoscope négatif.

"Étant donné la fréquence des horoscopes dans les cultures Occidentales, nous avons examiné l’influence que l’horoscope pouvait avoir sur les décisions que prend une personne" écrivent les auteurs de l’étude.

Dans une étude, on a présenté des horoscopes défavorables à des participants, puis on leur a demandé de choisir entre soit une activité plaisante (aller à une fête) soit une alternative vertueuse (nettoyer sa maison). Les résultats ont montré que pour les gens qui croient pouvoir modifier leur destinée, un horoscope défavorable augmente la probabilité qu’ils aillent faire la fête.

De façon intéressante, les chercheurs ont observé que l’acte de contrecarrer l’horoscope défavorable exigeait certaines ressources mentales et mettaient ceux qui pensaient pouvoir modifier leur destinée dans l’incapacité de résister à la tentation. Les participants qui croyaient que leur destinée était fixée à tout jamais ne déployaient pas d’énergie mentale sur le sujet, et étaient par conséquents capables de rester concentrés toute la journée.

"La sagesse conventionnelle pourrait suggérer que pour les individus qui croient pouvoir changer leur destinée, un horoscope défavorable devrait avoir pour résultat une tentative d’améliorer leur destinée" concluent les auteurs. "Nos résultats montrent que le fait de lire un horoscope défavorable a en réalité exactement l’effet opposé sur une personne".

Les résultats des auteurs pourraient particulièrement intéresser les marques qui vendent des produits de plaisir comme les chocolats, les crèmes glacées ou les gâteaux. Le fait de faire de la publicité à proximité de la rubrique des horoscopes et d’utiliser des slogans du genre "La vie est faite pour en profiter !" pourrait s’avérer être une stratégie payante pour atteindre les consommateurs qui croient que leur destinée peut être modifiée.

Références :

[1] Hyeongmin Kim, Katina Kulow, Thomas Kramer. The Interactive Effect of Beliefs in Malleable Fate and Fateful Predictions on Choice. Journal of Consumer Research : 2014.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |