Accueil du site > Fitness > Plus vieux et plus fort
Plus vieux et plus fort

samedi 28 octobre 2017

Un entrainement de musculation progressif peut permettre de construire du muscle et d’augmenter la force en prenant de l’âge. Des chercheurs de l’Université du Michigan déclarent que la perte musculaire et de force n’est pas une fatalité quand nous vieillissons.

Non seulement les adultes peuvent lutter et gagner la bataille contre la perte de force et de muscle en vieillissant, mais ces années peuvent être une époque de la vie pour être plus fort, disent les experts.

"Les exercices de musculation constituent un moyen important d’augmenter le tissu musculaire maigre et la force, pour que les individus puissent réagir plus rapidement dans la vie de tous les jours", dit le Dr Mark Peterson, chercheur.

A travers l’entrainement de musculation, ces adultes peuvent améliorer leur capacité à se lever d’une chaise, à marcher, à grimper des escaliers – tout ce qui exige de manipuler sa propre masse corporelle à travers toute une gamme de mouvements.

Normalement, les adultes qui sont sédentaires après l’âge de 50 ans peuvent subir une perte de muscle jusqu’à 200 grammes par an. "Cela empire avec l’âge. Mais même tôt à l’âge adulte – dans la trentaine, la quarantaine et la cinquantaine – vous commencez à décliner si vous ne vous lancez pas dans des activités de consolidation et de raffermissement" dit Peterson.

"Nos analyses de la recherche actuelle [1] [2] montrent que le facteur le plus important de la fonction d’un individu est sa force. Quelque-soit l’âge d’une personne, elle peut vivre une amélioration importante de sa force grâce à un entrainement de musculation progressif, même dans sa huitième ou neuvième décennie de vie" dit-il.

Un entrainement de musculation progressif signifie que la quantité de poids utilisée, la fréquence et la durée des séances d’entrainement, sont modifiées dans le temps pour s’adapter aux améliorations de l’individu.

Un article de revue des chercheurs de l’Université, publié dans l’American Journal of Medicine [3], a montré qu’après une moyenne de 18 à 20 semaines d’entrainement de musculation progressif, un adulte pouvait gagner 1.25 kg de muscle maigre à sa masse corporelle, et augmenter sa force globale de 25 à 30%.

Les recommandations après 50 ans

Peterson déclare que tout le monde au-delà de 50 ans devrait faire des exercices de musculation. Une bonne façon pour les gens de débuter un programme d’entrainement, tout spécialement pour ceux qui sont relativement sédentaires, et après accord de leur médecin, est d’utiliser leur propre masse corporelle comme d’un poids pour faire différents exercices.

Les exercices possibles en utilisant le poids du corps comprennent des squats, des sauts de chaises, des pompes, des dips, des levés de buste, etc.

Passage à la salle de gym

Après s’être habitué à ces activités, les adultes les plus âgés peuvent continuer dans un environnement plus élaboré et mieux équipé pour s’entrainer, accompagnés par un entraineur professionnel ou diplômé.

"Faire du sport n’est pas la même chose à 20 ans qu’à 70 ans. Un professionnel qui connait ces différences est important pour votre sécurité. En outre, les recommandations suggèrent qu’une personne âgée doit se limiter à 2 séances de musculation par semaine. Les résultats de nos études suggèrent que c’est un minimum" dit Peterson.

N’oubliez pas de progresser

En même temps que l’entrainement de musculation progresse et que les machines sont utilisées, Peterson recommande d’inclure des exercices pour tout le corps, et ceux qui mobilisent plus d’une articulation et plus d’un groupe musculaire en même temps. Comme les presses à cuisses, les bancs de développés et les tirages à la poulie. Ces exercices sont sûrs et plus efficaces pour fabriquer du muscle.

"Il faut bien garder à l’esprit le besoin d’augmenter la résistance et l’intensité de votre entrainement, afin de continuer à construire de la masse musculaire et de la force", dit-il.

"Nous pensons fermement qu’à partir de cette recherche l’entrainement progressif de musculation devrait être encouragé dans les populations de personnes âgées, afin de minimiser la perte musculaire et la force en vieillissant" conclut-il.

Références :

[1] Peterson, Sen, A., Gordon P.M. Influence of Resistance Exercise on Lean Body Mass in Aging Adults : A Meta-Analysis. Med Sci Sports Exerc. 43(2) : 249-258. 2011.

[2] Peterson, Rhea, M.R., Sen, A., Gordon, P.M. Resistance Exercise for Muscular Strength in Older Adults : A Meta-Analysis. Ageing Res Rev. 9(3) : 226-237. 2010.

[3] Study : Resistance Exercise for the Aging Adult : Clinical Implications and Prescription Guidelines. The American Journal of Medicine (2011) 124, 194-198.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2017 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |