Accueil du site > Physiologie > Pour avoir moins mal au dos le port de charges est recommandé
Pour avoir moins mal au dos le port de charges est recommandé

jeudi 21 mars 2019

La plupart des gens pensent que la colonne vertébrale humaine est l’une des grandes imperfections de l’évolution. Après tout, près de 80 % des adultes souffrent un jour ou l’autre de maux de dos. Quelle meilleure preuve de ses défauts ? En fait, la colonne vertébrale est une structure très solide que nous utilisons mal.

Tout le monde "sait" qu’on met son dos à rude épreuve si on porte des objets qui sont trop lourds. En conséquence, de nombreux lieux de travail ont mis en place des sessions de formation pour apprendre à porter et des équipements ergonomiques, comme des treuils, afin de réduire les blessures au dos.

Le conseil habituel de ces formations est d’éviter de porter lourd quand c’est possible. Cependant, une recherche a montré qu’un tel conseil n’est pas très efficace pour ce qui est de réduire les maux de dos et les blessures [1] Il semble qu’il faille adopter une approche différente.

Les tissus humains ont besoin d’être exposés à des charges pour devenir plus forts, et la colonne vertébrale en est un bon exemple. Des charges régulières préparent les articulations, les muscles et les ligaments aux tâches normales. Personne n’irait courir un marathon sans préparer son corps à une telle épreuve, ainsi il semble logique que pour être en mesure de porter une charge il faut s’exposer à une telle activité.

L’absence de charges a montré avoir des effets délétères sur la colonne vertébrale. Des études sur des astronautes ont montré que l’absence de charges en microgravité cause une perte musculaire, une rigidité de la colonne vertébrale et un gonflement des disques. Ces astronautes, qui étaient pourtant préalablement en bonne santé, ont développé des maux de dos après un vol dans l’espace. Le fait de prolonger cette situation a affaibli leur colonne vertébrale qui était alors instable, ce qui a provoqué des maux de dos [2].

Trouver le point idéal

Ceux qui enseignent qu’il faut éviter de porter à tout prix sous-entendent que ce n’est pas seulement le poids de trop qui est le problème. Le fait de se pencher régulièrement de façon répétée et de forcer sur la colonne vertébrale est cité comme un risque de blessure du dos, notamment quand cela s’accompagne d’une torsion. Des chercheurs ont examiné ce concept chez des rameurs de haut niveau.

Les rameurs de haut niveau plient et chargent leur région lombaire des centaines de fois par jour à chaque entrainement. Environ un tiers de ce groupe va se plaindre au moins une fois de maux de dos sur une période de 12 mois, mais la grande majorité récupérera complètement.

Cela montre que la plupart des rameurs ne blessent pas leur dos et que la colonne vertébrale est très tolérante vis-à-vis de cette activité. Cela montre cependant que le fait de se plier et l’application d’une charge est en effet une activité qui peut être associée à une apparition des douleurs au dos, mais qu’il peut y avoir autre chose.

Il semble y avoir un "point idéal" où le bas du dos est graduellement entrainé à gérer la charge. Des augmentations rapides de la charge de l’entrainement avec une mauvaise récupération sont associés à l’apparition de maux de dos chez les rameurs [3]. Les rameurs qui bougent bien avec leurs hanches, genoux et autres articulations sont moins susceptibles de souffrir de maux de dos.

Une autre découverte venant des rameurs, et qui contredit la formation traditionnelle de "manutention manuelle", est qu’ils mettent une charge sur leurs dos en ayant la colonne vertébrale courbée. En effet, le fait que le bas du dos soit tolérant à la charge dans cette position peut s’expliquer [4].

Le dos est plus stable quand il est courbé

La colonne vertébrale est en fait une structure plus stable quand elle est courbée. Les conseils disant de garder le dos droit et de plier les hanches quand on porte quelque chose visent à encourager l’utilisation des grands muscles qui entourent les hanches et ceux des cuisses pour nous aider à porter la charge. Ce conseil peut être peu judicieux si ces muscles sont faibles à cause de leur inutilisation. L’accent devrait être mis sur le renforcement de ces muscles.

Les gens sont de moins en moins actifs et prennent du poids, ce qui veut dire qu’ils sont en moins bonne condition physique et moins capables de tolérer l’activité qui consiste à porter une charge pour laquelle ils sont pourtant conçus. Les conseils des experts ont établi que le meilleur moyen de prévenir les maux de dos est de faire de l’exercice [5] .

Plutôt que de conseiller aux gens d’éviter de porter des charges, on devrait leur enseigner d’inclure le port de charges dans leur entrainement régulier. Pour construire et renforcer les muscles de la colonne vertébrale, la charge doit être suffisamment lourde, comme pour tout entrainement de musculation.

L’accent devrait être mis sur la création d’une main d’œuvre en bonne forme physique plutôt que de fournir uniquement des équipements de levage, car la colonne vertébrale peut le faire.

Références :

[1] What constitutes effective manual handling training ? A systematic review. Occupational Medicine, Vol. 60, Iss. 2, 2010, pp 101–107.

[2] From the international space station to the clinic : how prolonged unloading may disrupt lumbar spine stability. The Spine Journal, 2018,Volume 18, Issue 1, pp 7–14.

[3] A 12-month prospective cohort study of injury in international rowers. British Journal of Sport Medicine.

[4] A new mathematical model of the spine and its relationship to spinal loading in the workplace. Applied Ergonomics, Vol. 19, Iss. 4, 1988, pp 319-323.

[5] Prevention and treatment of low back pain : evidence, challenges, and promising directions. The Lancet, Vol 391, iss. 10137, pp 2368-2383, 2018


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |