Accueil du site > Physiologie > Qu’est-ce que le métabolisme et comment le contrôler ?
Qu’est-ce que le métabolisme et comment le contrôler ?

dimanche 23 octobre 2016

"J’ai un métabolisme rapide, je peux manger ce que je veux et rester mince." Qui n’a pas déjà entendu quelqu’un dire cette phrase ? Et la majorité d’entre nous a réagi attristé mais avec envie ! Mais qu’est-ce que le métabolisme, et pouvons-nous l’accélérer ?

Qu’est-ce que le métabolisme ?

Votre métabolisme n’est pas seulement ce qui fait que votre prétentieux ami reste mince, il s’agit du processus constant que le corps utilise pour que tout fonctionne. Le métabolisme fonctionne toujours, même quand on dort. Le métabolisme est une sorte de moteur qui fait que le corps marche. C’est ce qui permet au corps d’utiliser la nourriture et les nutriments que vous ingérez.

Certains individus ont un métabolisme plus rapide que d’autres, et ceci est l’œuvre de la génétique et du style de vie de chacun. Bien qu’il n’y ait rien qu’on puisse faire sur la génétique, il y a des façons d’impacter le style de vie pour donner une impulsion au métabolisme afin qu’il tourne à grande vitesse.

Comment améliorer son métabolisme ?

Étant donné que le taux de base du métabolisme est établi par la génétique, il n’y a pas de moyen rapide de l’accélérer ; il ne peut pas être modifié sans avoir à opérer des changements du mode de vie sur le long terme. Nous pouvons manipuler notre métabolisme dans une certaine mesure. C’est comme un feu de camp : il faut lui donner de la matière inflammable et le bois pour l’empêcher de ralentir et de s’étouffer, il faut l’alimenter.

Si vous cherchez à stimuler votre métabolisme, alors il y a quelques changements à faire dans la journée. Faire du sport, s’hydrater et manger correctement peut aider et agir globalement sur la santé, mais il y a aussi certaines habitudes spécifiques qu’il faut favoriser afin de lui donner une impulsion. Manger quotidiennement des fruits et légumes et le sport peuvent aider le métabolisme. Les muscles brûlent plus d’énergie que la graisse, ainsi le fait de soulever des poids (musculation) et de faire tout ce qui permet de construire du muscle - tout en mangeant correctement - va jouer un rôle important dans la façon dont le corps utilise les nutriments."

Excepté le fait de construire plus de muscles grâce à l’entrainement et mieux manger, une autre habitude importante pour stimuler le métabolisme est de ne pas oublier l’important repas dans la journée qu’est le petit-déjeuner. Les gens tendent à négliger le petit-déjeuner. Nous restons toute la nuit sans manger, et notre corps n’est pas loin d’un état de jeûne, un épisode où notre corps va retenir les calories, notamment si nous attendons trop longtemps après le lever pour manger.

Qu’est-ce qui va ralentir le métabolisme ?

S’il est possible d’accélérer le métabolisme, il est aussi possible - et beaucoup plus facile - de le ralentir. Il y a de nombreuses habitudes qu’il est très aisé d’adopter et qui peuvent ralentir le rythme du métabolisme. L’une d’elles a lieu dans les dernières heures de la nuit, et elle implique ce que nous ne faisons pas assez : dormir. Le manque de sommeil est l’une des choses les plus fréquentes dans le monde occidental, avec un tiers des adultes qui ne dort pas ses sept à huit heures quotidiennes. Non seulement le sommeil est quelque chose de crucial pour le métabolisme, mais le fait de réduire le temps de sommeil peut aussi conduire à des troubles sur le long terme comme des maladies cardiovasculaires et le diabète.

Le sommeil est l’un des facteurs les plus importants auquel on pense le moins. Même si quelqu’un mange correctement et fait assez d’exercice physique, s’il ne dort pas suffisamment, alors son métabolisme ne fonctionnera pas efficacement. Bien que les grignotages aient souvent la mauvaise réputation d’être mauvais à la santé, ils sont très importants pour ravitailler le corps le long d’une journée. Les grignotages doivent contenir des protéines, des fibres et des glucides sans contenir trop de sel ou sodium. Les grignotages ne vont pas ralentir le métabolisme si les aliments qui le composent sont sains. Des noix, des fruits, des légumes par exemple possèdent les éléments nutritifs permettant de ralentir la digestion, de rassasier plus longtemps et de permettre au corps de continuer à transformer les nutriments.

Le stress peut aussi indirectement conduire à des problèmes de métabolisme. Les personnes qui ont des niveaux élevés de cortisol, l’hormone du stress, tendent à être en surpoids, et le fait d’être trop gros peut ralentir le métabolisme. Le fait de diminuer les niveaux de cortisol peut être à l’origine d’une réaction en chaine qui va aider le métabolisme à fonctionner plus efficacement.

Que fait le métabolisme avec le temps ?

Qu’on le veuille ou non, le métabolisme - tout comme le reste du corps - suit le processus du vieillissement. Quand le métabolisme ralentit, les choix continus que l’on fait en matière de régime alimentaire et d’exercice physique deviennent plus importants. Tandis que la cause de cela ne soit pas claire, les femmes qui entrent dans la ménopause vont vivre une diminution de leur métabolisme et elles pourront trouver qu’il est plus compliqué de conserver un poids de corps sain, ce qui fait que leur alimentation et leur niveau d’exercice physique seront vitaux pour bien vieillir.

Rien ne change pendant la nuit ! Il s’agit donc d’opérer des petits choix qui vont s’additionner pour essayer de contrecarrer les effets qui ralentissent naturellement le métabolisme.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |