Accueil du site > Physiologie > Quel est le muscle le plus fort du corps humain ?
Quel est le muscle le plus fort du corps humain ?

vendredi 13 septembre 2013

Il n’y pas de réponse toute faite à cette question étant donné qu’il y a différentes façons de mesurer la force. Il y a la force absolue (force maximale), la force dynamique (mouvements répétés), la force élastique (force exercée rapidement) et la force endurante (résistante à la fatigue). Il y a trois types de muscles dans le corps humain : cardiaque, lisse et squelettique.

Le muscle cardiaque tapisse les parois du cœur et est responsable de la contraction énergique du cœur. Les muscles lisses tapissent les parois des intestins, de l’utérus, des vaisseaux sanguins et des muscles internes des yeux. Les muscles squelettiques sont fixés aux os et dans certaines régions de la peau (muscle du visage). La contraction des muscles squelettiques aide les membres et les autres parties du corps à bouger.

La plupart des sources déclare qu’il y a plus de 650 muscles squelettiques identifiés dans le corps humain, bien que certains chiffres aillent jusqu’à 840. Ce désaccord vient de ceux qui comptent les muscles qui composent un muscle complexe. Par exemple, le biceps brachii est un muscle complexe qui a deux têtes et deux origines différentes, cependant ils s’insèrent sur la tubérosité radiale. Est-ce que cela compte pour un muscle ou deux ?

Bien que la plupart des individus ait le même ensemble de muscles, il y a quelque différence d’une personne à une autre. Généralement, les muscles lisses ne sont pas compris dans ce total étant donné que la plupart de ces muscles se situent au niveau cellulaire et se comptent en millions. En terme de muscle cardiaque, nous n’en avons qu’un de ce genre, le cœur.

Les muscles ont des noms latins selon leur localisation, taille relative, forme, action, origine/terminaison, et/ou nombre d’origine. Par exemple, le muscle long fléchisseur de l’hallux (flexor hallucis longus) est ce long muscle qui plie le gros orteil :

- fléchisseur = un muscle qui fléchit une articulation
- hallux = gros orteil
- long = long

Les muscles ci-dessous sont ceux qui ont été jugés comme étant les plus forts sur la base de ces différentes définitions de la force :

Les muscles externes de l’œil : les muscles des yeux sont en mouvement constant pour réajuster les positions des yeux. Quand la tête est en mouvement, les muscles externes ajustent constamment la position de l’œil pour maintenir un point de fixation stable. Cependant, les muscles externes de l’œil sont sujets à la fatigue. Après une heure de lecture les yeux font pas loin de 10000 mouvements coordonnés.

Le grand fessier : ce muscle est le plus gros du corps humain. Il est large et puissant parce qu’il a pour objectif de maintenir le corps en position debout. C’est le muscle antigravité en chef qui aide à monter les escaliers.

La langue : la langue est un travailleur résistant. Elle est constituée de groupes de muscles et comme le coeur elle est toujours en action. Elle aide au processus de mélange des aliments. Elle se plie et se déforme pour former les lettres. La langue contient des tonsils qui filtrent les germes. Même quand une personne dort, la langue est constamment en train de pousser la salive vers la gorge.

Le cœur : Le muscle qui travaille le plus dur est le coeur. Il pompe 71 grammes de sang par battement. Le cœur pompe quotidiennement au moins 9450 litres de sang. Il a la capacité de battre plus de 3 milliards de fois dans la vie d’une personne.

Le masséter : le muscle le plus fort rapporté à son poids est le masséter, le muscle de la mastication. Avec tous les muscles de la mâchoire qui œuvrent ensemble, celle-ci peut mordre avec une force aussi puissante que 25 kg sur les incisives et 90,7 kg sur les molaires.

Les muscles de l’utérus : l’utérus se situe dans la partie pelvienne du bassin. Ses muscles sont considérés comme forts car ils se contractent pour pousser un bébé à travers le vagin. La glande pituitaire secrète l’hormone oxytocine, qui stimule les contractions.

Le muscle soléaire : le muscle qui peut tirer avec la plus grande force est le muscle soléaire. On le trouve au-dessous du muscle gastrocnémien (muscle du mollet). Le soléaire est très important pour marcher, courir et danser. Il est considéré comme un muscle très puissant avec les muscles du mollet parce qu’il lutte contre la gravité pour garder le corps vertical.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |