Accueil du site > Physiologie > Régime et sport font très bon ménage
Régime et sport font très bon ménage

vendredi 15 avril 2011

Une étude randomisée sur des femmes en surpoids et obèses a découvert que celles qui ont associé une alimentation réduite en graisse et faiblement calorique avec du sport d’endurance régulier ont perdu pratiquement 11% de leur poids initial.

Tout le monde sait que le fait de manger faiblement gras et moins calorique et de faire du sport aide à perdre les kilos en trop, mais une étude par des chercheurs du Centre de Recherche sur le Cancer Fred Hutchinson a découvert que quand il s’agit de perdre du poids et de la graisse, le régime et le sport sont plus efficaces ensembles, que chacun tout seul dans son coin.

Les résultats de cette étude randomisée, dirigée par le Dr by Anne McTiernan, ont été publiés dans le journal Obesity [1].

La majorité des femmes de l’étude, qui ont à la fois amélioré leur régime et qui faisaient régulièrement du sport, ont perdu une moyenne de 11% de leur poids initial, au-delà de l’objectif de l’étude qui était de 10% ou plus de réduction du poids de corps.

"Nous avons été surpris de la réussite de ces femmes" dit McTierman. "Même si ce degré de perte de poids ne fera pas d’un obèse quelqu’un de poids normal, perdre cette modeste quantité de poids peut apporter des bénéfices à la santé tels qu’une réduction du diabète, des maladies cardiovasculaires et des cancers."

L’intervention sur une année a impliqué 439 femmes en surpoids ou obèses et sédentaires, âgées entre 50 et 75 ans, qui ont été assignées au hasard dans l’un des quatre groupes :

- Un groupe qui ne faisait que du sport (objectif : 45 minutes d’exercice d’endurance par jour d’intensité modérée à vigoureuse, cinq jours par semaine dont trois jours dans une salle de gym) ;
- Un groupe qui ne faisait qu’un régime (objectif : 1200 à 2000 calories par jour, selon le poids de corps initial, et moins de 30% des calories provenant de graisses) ;
- Un groupe qui faisait un régime et du sport (avec les mêmes objectifs que ci-dessus) ;
- Un groupe qui ne faisait rien (contrôle).

"Bien que de nombreuses études aient déjà examiné l’effet du style de vie sur le poids, peu d’entre elles s’étaient concentrées sur les femmes de cet âge et après la ménopause, groupe qui vit des taux élevés de surpoids et d’obésité" dit McTiernan.

A la fin de l’intervention, les chercheurs ont découvert que les femmes du groupe qui faisaient seulement du sport avaient perdu, en moyenne, 2,4% de leur poids initial (avec une perte de poids moyenne de 2,3 kilos) comparé à une perte de poids moyenne de 8,5% chez les femmes du groupe qui faisait uniquement un régime (avec une perte de poids moyenne de 8 kilos).

La perte de poids la plus importante a été réalisée par des femmes qui avaient à la fois modifié leur alimentation et qui faisaient aussi régulièrement du sport, ces femmes ont perdu une moyenne de 10,8% de leur poids (avec une perte moyenne de 10 kg). Les deux tiers des femmes de ce groupe ont atteint l’objectif de l’étude qui était de perdre au moins 10% de leur poids initial.

L’indice de masse corporelle (IMC), la circonférence de la taille et le pourcentage de graisse corporelle ont été aussi significativement réduits dans les trois groupes d’intervention. Les femmes qui ont été assignées dans le groupe de contrôle sans aucune intervention, et qui n’ont rien changé dans leur régime et activité physique, ont perdu en moyenne moins de 500 grammes.

"Cette étude montre que vous avez les plus grandes chances de retrouver la ligne en associant un régime hypocaloriques - ce qui veut dire réduire les calories avec moins de graisses, tout en augmentant la consommation d’aliments faiblement caloriques - avec de l’exercice régulier d’intensité modérée" dit McTiernan. "Inutile d’être un athlète : marcher, faire du vélo ou des machine cardio en salle de gym marche aussi bien. Commencez doucement et augmentez graduellement jusqu’à 45 minutes d’activité par jour, plus si possible."

En plus de favoriser la perte de poids et de limiter toute reprise de poids dans le temps, le sport régulier améliore l’équilibre, la force et la forme. "Cela aide les personnes âgées à rester globalement actives, ce qui a montré avoir un effet sur la durée de vie en bonne santé" dit McTiernan.

L’étude a aussi trouvé que les femmes qui avaient perdu le plus de poids et de graisse corporelle avaient tenu un journal de bord de leur alimentation, notant tout ce qu’elles mangeaient et buvaient, à l’exception de l’eau et des boissons sans calories. D’autres stratégies associées aux pertes de poids les plus importantes consistaient à préparer les repas à la maison, et à manger moins souvent dans les restaurants. "Le fait de préparer votre propre repas vous permet de mieux en contrôler et maitriser les calories" explique McTiernan.

Références :

[1] Effect of Diet and Exercise, Alone or Combined, on Weight and Body Composition in Overweight-to-Obese Postmenopausal Women. Karen E. Foster-Schubert, Catherine M. Alfano, Catherine R. Duggan, Liren Xiao, Kristin L. Campbell, Angela Kong, Carolyn E. Bain, Ching-Yun Wang, George L. Blackburn, Anne McTiernan, Obesity, 2011.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |