Accueil du site > Techniques > S’entrainer dans la chaleur améliore les performances athlétiques
S’entrainer dans la chaleur améliore les performances athlétiques

mardi 30 novembre 2010

Le fait de monter le chauffage pourrait être la meilleure chose à faire pour des athlètes qui font des compétitions par temps froid, selon une étude de chercheurs en physiologie humaine de l’Université de l’Oregon.

L’étude, publiée dans le Journal of Applied Physiology [1], examine l’impact de l’acclimatation à la chaleur dans le but d’améliorer la performance dans des environnements très chauds ou très froids.

Les chercheurs ont dirigé des tests sportifs sur 12 cyclistes bien entrainés, 10 hommes et 2 femmes, avant et après un programme d’acclimatation à la chaleur de 10 jours. Les participants sont passés par des tests physiologiques et de performance dans des conditions très chaudes et très froides. Un groupe de contrôle séparé de huit sportifs également bien entrainés, a passé des tests, et a suivi le même programme d’entrainement dans un environnement froid.

Les données ont conclu que l’acclimatation à la chaleur apportait des bénéfices ergogéniques considérables dans des conditions de froid, en plus des bénéfices attendus dans un environnement très chaud.

"Nos résultats pourraient avoir des impacts importants dans le monde de la compétition sportive" dit Santiago Lorenzo, chercheur à L’université de l’Oregon. L’étude a découvert que la performance était augmentée de 7% environ après 10 expositions et acclimatations à la chaleur. "En termes de cyclisme de compétition, 7% représente vraiment une augmentation importante, car cela peut vouloir dire que les cyclistes peuvent utiliser cette approche pour améliorer leurs performances dans des conditions météorologiques très froides", dit-il. Cependant, les expositions à la chaleur doivent seulement venir s’ajouter à l’entrainement normal des athlètes.

L’acclimatation à la chaleur améliore la capacité du corps à contrôler la température corporelle, améliore la transpiration et augmente l’afflux de sang dans la peau, ainsi que le volume de sang, ce qui permet au cœur de pomper plus de sang dans les muscles, les organes et la peau lorsque c’est nécessaire.

Une autre approche utilisant l’environnement pour améliorer la performance sportive, est un programme d’entrainement visant à résider en altitude élevée, mais à s’entrainer en altitude normale. Plusieurs athlètes dans le monde utilisent maintenant cette approche. Selon Lorenzo : "l’acclimatation à la chaleur est plus pratique, plus facile et pourrait afficher des adaptations physiologiques plus robustes."

Lors de cette étude, la chambre climatique était réglée à 38° Celsius lors des tests en chaleur, et à 13° Celsius pour les tests en environnement froid, avec une humidité constante à 30%.

Les chercheurs ont aussi conclu que la chaleur pourrait produire des modifications dans le muscle en pleine action, comprenant des changements enzymatiques qui pourraient améliorer la quantité de travail réalisée par le muscle, mais il ajoute qu’il faudra d’autres recherches pour le confirmer.

"La prochaine étape sera de déterminer si l’acclimatation à la chaleur améliore la performance dans des conditions de compétition ou dans le monde réel" explique un chercheur.

Il note aussi des implications possibles pour les personnes atteintes de problèmes cardiaques, ou d’autres limites comme des paralysies, qui ne leur permettent pas de tirer entièrement profit des bénéfices du sport. Si la chaleur peut être ajoutée, "il est concevable qu’ils n’auront pas de bénéfices cardiovasculaires supplémentaires en faisant seulement du sport dans un environnement froid. Il s’agit de questions excitantes qui motiveront d’autres études" dit-il.

Références :

[1] S. Lorenzo, C. Minson. Heat Acclimation Improves Cutaneous Vascular Function and Sweating in Trained Cyclists. Journal of Applied Physiology, 2010.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |