Accueil du site > Psychologie > Suivre un régime n’est pas qu’une question de volonté
Suivre un régime n’est pas qu’une question de volonté

mardi 19 janvier 2010

Nombreux sont ceux qui pensent que le succès d’un régime, devenu obsession nationale notamment après la période des fêtes et son cortège de bonnes résolutions, dépend principalement de la difficulté à le respecter, c’est-à-dire la volonté et la persévérance.

Alors que ces deux éléments sont évidemment importants, une recherche a découvert qu’un aspect plus subtil des régimes eux-mêmes peut aussi avoir une grosse influence sur la perte de poids : la complexité perçue du régime choisi, de ses règles et de ses exigences.

Des scientifiques cognitifs de l’Université de l’Indiana de l’Institut Max Planck de Berlin, ont comparé le comportement de femmes qui suivaient deux régimes radicalement différents, et ils ont trouvé que plus celles-ci percevaient leur planification de régime compliquée, plus elles l’abandonnaient rapidement [1].

"Pour les personnes suivant un régime plus compliqué, qui implique d’enregistrer toutes les quantités d’aliments consommées, leur impression subjective de la difficulté du régime peut les conduire à le laisser tomber" déclare Peter Todd, professeur de psychologie, ajoutant que cet effet perdure même après avoir contrôlé l’influence de facteurs sociaux importants comme l’efficacité de ses actions, et la croyance qu’on est capable d’atteindre un objectif comme respecter un régime pour contrôler son poids.

"Même si vous croyez que vous pouvez y arriver, le fait de penser que le régime est cognitivement complexe peut réduire à néant tous vos efforts" dit-elle.

Le régime n’est pas que dans la tête, l’environnement importe aussi, expliquent les professeurs. L’environnement physique doit être correctement préparé, comme mettre hors de vue tous les aliments générateurs de grignotages afin d’éviter le réflexe. Mais l’environnement cognitif doit aussi être construit de façon approprié, en choisissant des règles de régime faciles à se souvenir et à suivre.

Pour ceux qui sont intéressés dans la poursuite d’un régime, les auteurs suggèrent qu’ils regardent plusieurs exemples de régimes, et plus particulièrement le nombre de règles qui composent le régime, et le nombre de choses qu’il faut se rappeler pour le respecter.

"S’ils décident de se lancer dans un régime plus compliqué, qui pourrait sembler attirant parce qu’il permet plus de flexibilité, ils doivent évaluer la difficulté qu’il y a de faire les calculs et les enregistrements de leur consommation" dit-elle. "S’ils le trouvent très difficile, la probabilité qu’ils quittent prématurément le régime est plus élevée, et ils devraient en choisir un autre."

L’étude a examiné à la fois la complexité objective et subjective de deux régimes. Le régime cognitivement le plus simple des deux était un régime populaire allemand qui donnait des listes des denrées à acheter aux participantes, exigeant d’elles qu’elles suivent simplement les plans de repas recommandés. Le régime Weight Watchers, quant à lui, assigne des valeurs de points à chaque aliment, et donne l’instruction de ne manger qu’un certain nombre de points par jour.

Les 390 femmes impliquées dans l’étude ont été recrutées via internet et utilisaient déjà l’un des deux régimes. Elles ont répondu à des questionnaires au début, au milieu et à la fin de la période de régime de huit semaines. Alors que perdre du poids au début n’est pas très difficile et très courant, le conserver est un vrai challenge pour les personnes au régime.

On croit en général que plus les gens adhèrent longtemps à un régime, plus ils réussissent à conserver le bénéfice de leur perte de poids sur le long terme. De même que plus un régime sonne scientifique, moins l’adhésion et le respect du régime seront importantes.

Références :

[1] When weight management lasts : Lower perceived rule complexity increases adherence, Sonia Lippke. Appetite.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |