Accueil du site > Nutrition > Tous les régimes se valent-ils ?
Tous les régimes se valent-ils ?

jeudi 16 avril 2009

Non si vous voulez perdre de la graisse au lieu du muscle. Non si vous voulez diminuer vos niveaux de triglycérides pour éviter de développer un diabète ou une maladie cardiovasculaire. Non si vous voulez éviter de vous affamer ce qui vous poussera à tricher dans votre régime. Et non si vous voulez garder votre poids sur le long terme.

"Notre étude montre que vous avez une meilleure chance d’atteindre tous ces buts si vous suivez un régime modérément élevé en protéines" dit Donald Layman professeur émérite de nutrition à l’Université de l’Illinois et qui a publié sa recherche dans la revue Journal of Nutrition [1].

L’étude de Layman a suivi les efforts de 130 personnes dans leur perte de poids sur deux sites de l’Université pendant quatre mois de régime actif et huit mois de maintenance.

Deux études précédentes avaient étudié la perte de poids sur le court terme, celle-ci l’a fait pour étudier les effets à long terme, dit-il.

Bien que les deux plans étaient égaux en calories, la moitié du groupe a suivi un régime modéré en protéines (40% d’hydrates de carbones, 30% de protéines, 30% de lipides) tandis que l’autre a suivi un régime composé de 55% d’hydrates de carbone, 15% de protéines et 15% de graisse).

"Les personnes du premier groupe ont consommé deux fois la quantité de protéines du second groupe." dit Layman.

Et la différence dans les protéines ont fait toute la différence pour ce qui concerne l’amélioration de la composition corporelle et des lipides du corps, dit-il.

Bien que la quantité de poids perdu dans les deux groupes était identique, à 4 mois les participants du groupe aux protéines ont perdu 22% de graisse corporelle de plus que le second groupe. A 12 mois, les sujets suivant le régime protéiné avaient perdu 38% de graisse de plus.

"Les protéines ajoutées ont aidé les participants à préserver leurs muscles. C’est important pour la perte de poids à long terme parce que les muscles brûlent des calories, si vous perdez du muscle, et vous pouviez consommer 2000 calories sans prendre de poids, vous verrez que maintenant vous serez capables de ne manger que 1800 calories sans prendre de poids" explique-t-il.

Quels étaient les effets sur les lipides ? Bien qu’à 4 mois le deuxième régime semblait plus efficace pour réduire les LDL et les niveaux totaux de cholestérol, à 12 mois les niveaux de LDL étaient revenus, pour faire que les deux régimes étaient aussi efficaces l’un que l’autre.

"Il s’agit de la première étude établissant que les changements à court terme du cholestérol LDL ne sont pas conservés avec une perte de poids à long terme. La plupart des scientifiques croient qu’un cholestérol élevé est plus un facteur génétique que d’alimentation" ajoute-t-il.

Mais le régime plus riche en protéines a, et de loin, l’effet le plus important sur la diminution des triglycérides, et cela demeure aussi longtemps que les individus le respectent, explique-t-il.

"Des deux types de problèmes lipidiques, des triglycérides élevés posent un plus grand problème de maladie cardiovasculaire. Les personnes ayant des niveaux élevés ont quatre fois plus de chances de décéder de maladie de coeur."

Pour s’assurer de leur motivation, les participants venaient à la pesée toutes les semaines, et recevaient en même temps des instructions nutritionnelles. "Nous avons appris aux participants comment suivre leur régime, comment faire leurs courses et comment préparer les repas. Ils mesuraient aussi tout ce qu’ils mangeaient trois jours par semaine."

"Les sujets au régime protéiné rapportaient être moins attirés par les grignotages ou les desserts, et ils n’avaient pas de fringale. Quand vous mangez des protéines, vous restez rassasié plus longtemps." ajoute-t-il.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |