Accueil du site > Physiologie > Transpirer à grosses gouttes
Transpirer à grosses gouttes

mardi 14 juillet 2009

Si vous pensiez que vous transpiriez par litres, vous aviez tort. Le volume exact produit durant de longues périodes de sport peut être prédit, et il est bien moindre que ce à quoi on s’attendait. Cela pourrait éclairer et améliorer la charge en eau des sportifs ou des militaires lors de leurs longs voyages.

Pendant 20 ans, les militaires et les athlètes se sont basés et ont fait confiance en une équation pour calculer combien d’eau ils avaient besoin de boire pendant leurs longues périodes d’exercice, prenant en considération la température et les niveaux attendus d’effort. Mais des études récentes ont suggéré que les volumes de transpiration étaient surestimés.

Pour réaliser cette étude, Michael Sawka de l’Institut de Recherche de Médecine Environnementale de l’armée US et ses collègues, ont fait courir 101 volontaires dans un éventail d’exercices dans différentes conditions de température et d’humidité, à la fois en intérieur et en extérieur [1].

Ils ont enregistré les participants pendant huit heures de sport, contrairement aux mesures passées qui n’avaient été prises que sur deux heures. Sur la période, les participants ne produisaient simplement pas plus de transpiration. Au lieu de cela, les volumes se nivelaient, peut-être parce que les glandes sudoripares étaient épuisées. Ce qui signifie que la transpiration totale sur une longue période était moindre que celle attendue.

Quand l’équipe de Sawka a utilisé ses résultats pour créer une nouvelle équation, elle a réussi à prédire les volumes de transpiration avec 95% de précision. "Il y avait un besoin important d’amélioration de l’équation de prévision, à la fois pour la santé militaire et du public en général, ainsi que pour la sécurité et le soulagement de l’effort" dit-il.

"Ils ont réalisé une équation facile à utiliser et qui constitue une contribution significative dans le domaine", explique Ollie Jay professeur à l’Université d’Ottawa.

Références :

[1] Expand Prediction Equations Of Human Sweat Loss and Water Need. Journal of Applied Physiology


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |