Accueil du site > Santé > Trop de sel endommage les vaisseaux sanguins et augmente la (...)
Trop de sel endommage les vaisseaux sanguins et augmente la tension

mardi 19 juin 2012

Selon une étude publiée dans le journal Circulation [1], le fait d’avoir un régime alimentaire riche en sel pendant plusieurs années endommage les vaisseaux sanguins, accroissant votre risque de voir la tension artérielle augmenter. Les individus avec ce type de dégâts causés à leurs artères qui ont un régime alimentaire très salé sont plus susceptibles de développer de l’hypertension artérielle.

Cette recherche fait allusion à la présence d’une "boucle d’amplification du sodium" dans laquelle le fait de manger trop de sel pendant une longue période de temps endommage les vaisseaux sanguins, conduisant à des chances plus élevées de développer de l’hypertension artérielle si l’alimentation trop salée perdure.

Les chercheurs n’ont pas évalué les relations de cause à effet entre la consommation de sel et l’hypertension artérielle. Mais les résultats de l’étude "ajoutent des éléments de preuve importants au fait qu’un régime alimentaire riche en sel est intimement lié à l’hypertension artérielle" explique le Dr John Forman, principal auteur de l’étude.

"En outre, cette étude renforce les recommandations de l’Association Américaine du Cœur, et des autres organisations professionnelles, qui recommandent de réduire la consommation de sel pour minimiser le risque de développer de l’hypertension" dit-il.

Un gramme de sodium est égal à 2,5 grammes de sel de table (chlorure de sodium).

Les chercheurs ont réalisé une étude d’observation (PREVEND) dans laquelle ils ont suivi la consommation en sel de 5556 hommes et femmes de la population de Groningen aux Pays-Bas. La consommation en sodium a été évaluée en collectant plusieurs échantillons d’urine sur 24 heures, ce qui est considéré comme étant la méthode optimale pour mesurer la consommation de sodium.

Les chercheurs ont analysé l’association entre la consommation de sodium et les niveaux sanguins d’acide urique et d’albumine dans l’urine, tous deux marqueurs des dégâts causés aux vaisseaux sanguins, chez les participants qui ne prenaient pas de médicaments contre l’hypertension artérielle

Pendant un suivi médian de 6,4 années, 878 nouveaux diagnostics d’hypertension ont été faits.

Une consommation élevée en sodium était associée à des niveaux élevés d’acide urique et d’albumine dans le temps. Plus les niveaux de ces marqueurs étaient élevés, plus le risque de développer de l’hypertension était important quand la consommation de sel était élevée.

Comparés aux participants qui mangeaient le moins de sodium (environ 2,200 milligrammes par jour), ceux qui en mangeaient le plus (environ 6,200 mg/jour) étaient 21% plus susceptibles de développer de l’hypertension artérielle. Cependant, ceux qui avaient des niveaux élevés en acide urique et qui mangeaient le plus de sel étaient 32% plus susceptibles de développer de l’hypertension, tandis que ceux qui avaient les niveaux les plus élevés d’albumine dans l’urine et qui mangeaient le plus de sel étaient 86% plus susceptibles de développer de l’hypertension,

On considère qu’une alimentation importante en sel est responsable de 20 à 40% de tous les cas d’hypertension.

Références :

[1] Association between Sodium Intake and Change in Uric Acid, Urine Albumin Excretion, and the Risk of Developing Hypertension. John P. Forman, Lieneke Scheven, Paul E. de Jong, Stephan J.L. Bakker, Gary C. Curhan, Ron T. Gansevoort. Circulation. 2012.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |