Accueil du site > Physiologie > Un élixir de vie peut-il augmenter votre longévité ?
Un élixir de vie peut-il augmenter votre longévité ?

vendredi 8 octobre 2010

Selon certains médias, un élixir chimique pourrait augmenter votre espérance de vie de 10 ans !

Ces déclarations proviennent de journaux et sites internet qui ont repris une information, tirée d’une étude, selon laquelle un cocktail d’acides aminés aurait la capacité de stimuler la longévité.

Il faut malheureusement mesurer ces déclarations, car l’étude en question a été réalisée sur des souris [1]. Giuseppe D’Antona de l’Université Pavia en Italie et ses collègues, ont ajouté un cocktail d’acides aminés à chaines branchées (BCAA), isoleucine, leucine et valine, dans la nourriture de jeunes souris âgées de neuf mois.

Comparées à des souris qui étaient nourries normalement, un repas sans suppléments, qui a vécu en moyenne 774 jours, les souris nourries aux BCAA ont vécu en moyenne jusqu’à l’âge avancé de 869 jours. Comme l’a fait remarquer l’équipe d’Antona, les souris nourries aux BCAA ont vécu 12% de temps en plus.

Quand les souris ont été testées à un âge moyen de 16 mois, celles alimentées avec le mélange de BCAA étaient capables de courir plus longtemps sur un tapis roulant, et de conserver un meilleur équilibre sur une perche rotative. Donc non seulement leur régime leur a permis de vivre plus longtemps, mais ces souris avaient aussi une endurance plus élevée et une meilleure coordination motrice.

L’équipe pense que le cocktail de BCAA pourrait provoquer une augmentation de la production de mitochondries, les compartiments cellulaires qui produisent de l’énergie dans les muscles. La souris nourrie au BCAA a vu l’expression du gène SIRT1 augmenter, dont on pense qu’il serait impliqué dans la longévité, bien que les auteurs admettent "qu’il faudrait plus d’études pour évaluer le rôle du SIRT1 dans les mixtures de BCAA sur la survie des souris."

Alors, ce cocktail de BCAA est-il vraiment cet élixir de vie comme les médias le répètent à l’envi ?

Avaler des cocktails d’acides aminés est déjà supposé être bénéfique dans certains cas. Plusieurs formules de BCAA sont déjà utilisées par des bodybuilders convaincus que cela va les aider à construire du muscle.

Un mélange identique a montré être utile pour les personnes âgées en les aidant à regagner le muscle perdu à cause de la sarcopénie, une maladie dégénérative associée à la vieillesse. Un régime enrichi en BCAA est aussi supposé aider les souris avec des altérations au cerveau à récupérer, et à améliorer leur performance dans les tâches d’apprentissage [2]

Mais il est important de bien se rappeler que cet effet, comme celui de la présente étude, n’a été trouvé que chez la souris.

Il est bien connu qu’il est difficile d’appliquer des résultats trouvés sur des souris aux êtres humains, certains scientifiques affirment même que de nombreuses souris en laboratoire ne sont pas représentatives des souris en général, et encore moins des humains [3].

En outre, les chercheurs n’ont fait que tester le régime enrichi en BCAA sur un petit nombre de souris. La durée de vie des 30 souris alimentées en BCAA a été comparée à celle de 30 souris qui mangeaient normalement.

Ce qui n’a pas empêché de nombreux journaux et sites internet de déclarer tout de go que les protéines pouvaient augmenter l’espérance de vie de 10 ans !

Cette étude est sans doute très intéressante, mais il est inutile de vous jeter sur les cocktails d’acides aminés, ni sur les protéines en poudre tout de suite. D’ailleurs, depuis plusieurs décennies que certaines catégories de sportifs en prennent, leur espérance de vie n’a pas bondi pour autant.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |