Accueil du site > Nutrition > Une consommation prolongée de fructose n’augmente pas la tension
Une consommation prolongée de fructose n’augmente pas la tension

jeudi 16 février 2012

Selon des chercheurs de l’Hôpital St.Michael de Toronto, le fait de manger du fructose sur une période de temps prolongée ne provoque pas d’augmentation de la tension artérielle.

Leur étude, publiée dans le journal Hypertension [1], a découvert que malgré la recherche précédente qui avait montré que la tension augmentait chez les êtres humains immédiatement après avoir consommé du fructose, il n’y a pas de preuves que le fructose augmente la tension quand il a été avalé pendant plus de sept jours.

En fait, les chercheurs, dirigés par les Dr David Jenkins et John Sievenpiper, ont observé une diminution importante de la tension artérielle diastolique - la mesure de la pression sanguine quand le cœur est relaxé entre les contractions - chez les gens qui avaient consommé du fructose pendant une période de temps prolongée.

"Beaucoup de problèmes ont été soulevés à propos du fructose en tant que facteur de risque alimentaire pour l’hypertension, qui peut conduire à une attaque, à des maladies cardiovasculaires, maladies rénales voire la mort" dit Vanessa Ha, auteure de l’article. "Cependant, nous voulions déterminer si le fructose en soi augmentait la tension artérielle, ou si le danger apparent attribué au fructose venait simplement de ce que ces mêmes individus ingéraient trop de calories."

Par exemple, nous savons que les gens consomment plus de boissons sucrées sans alcool, mais est-ce le fructose, les calories supplémentaires ou d’autres facteurs possibles qui s’ajoutent à leur maladie, demande-t-elle.

L’étude a analysé les effets de toutes les sources de fructose, naturelles comme cristallines. Les fruits sont la principale source de fructose naturel, et la molécule de fructose que l’on trouve dans les fruits et les légumes est le même fructose que l’on retrouve dans les sirops aux céréales. Le fructose cristallin est une forme transformée à laquelle on a ajouté de l’eau et des minéraux.

Dans la revue systématique et la méta-analyse, Ha et ses collègues ont rassemblé les résultats de 13 études alimentaires contrôlées qui ont étudié les effets du fructose sur la tension artérielle chez les individus qui ont ingéré du fructose pendant plus de sept jours.

Les 352 participants inclus dans leur analyse avaient mangé une moyenne de 78,5g de fructose tous les jours pendant environ quatre semaines. La moyenne aux États-Unis étant estimée à 49g par jour.

Références :

[1] Effect of Fructose on Blood Pressure : A Systematic Review and Meta-Analysis of Controlled Feeding Trials. Hypertension, 2012.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |