Accueil du site > Dopage > Une étude confirme les dangers des stéroïdes anabolisants
Une étude confirme les dangers des stéroïdes anabolisants

mardi 6 janvier 2009

Une étude confirme, s’il en était besoin, que les bodybuilders qui prennent des stéroïdes anabolisants risquent d’avoir de sérieux problèmes sexuels, de réduire leur fertilité et d’avoir des problèmes cardiaques.

Parmi les bodybuilders qui ont volontairement commencé à prendre des pilules ou des injections de stéroïdes anabolisants pour la première fois, des tests répétés sur deux années ont montré un plongeon dans les niveaux d’hormones mâles, un rétrécissement des testicules, une réduction dans le dénombrement de spermatozoïdes, une gynécomastie et des niveaux sanguins de cholestérol HDL (le bon cholestérol) plus faibles.

Le Professeur Antonio Bonetti de l’Université de Parme en Italie et ses collègues ont rapporté leurs conclusions dans l’International Journal of Sports Medicine [1].

"Notre étude s’est déroulée dans le monde des salles de gym et de bodybuilding, qui ont déjà souvent été étudiées, mais dans lesquelles il est assez difficile de rassembler des informations à cause de cette "conspiration" de silence autour de l’utilisation des substances illégales." écrivent Bonetti et ses collègues.

22 culturistes ont été approchés pour l’étude, ils ont été avertis des dangers potentiels pour la santé, et des effets nocifs de la prise de stéroïdes anabolisants à haute dose, expliquent les chercheurs. Suite à cet avertissement, deux d’entre eux ont décidé de se retirer et d’arrêter la prise de stéroïdes.

Pendant l’étude, sept des 20 culturistes restants ont arrêté de prendre des stéroïdes et se sont retirés de l’étude pour différentes raisons comme des sautes d’humeur, dépression, agressivité, problèmes sexuels et problèmes familiaux.

"Nous avons observé des perturbations psychologiques sévères associées à des problèmes comportementaux et relationnels : inconstance émotionnelle, manque de motivation pendant l’entrainement et au travail, apathie, dépression, agressivité, l’effet rebond après l’arrêt des anabolisants, symptômes de paranoïa, dysfonctionnement sexuel et problèmes familiaux." note Bonetti.

"Ces problèmes ont conduit l’un des sujets à sombrer dans l’alcool et un autre à avoir recours à un traitement psychiatrique, chez l’un des bodybuilder les symptômes de dépression clinique (diagnostiqués auparavant) ont empiré suite à l’utilisation des stéroïdes et il a été hospitalisé." ajoute le chercheur.

"La modification la plus importante observée était une détérioration du profile lipidique associée à une augmentation du risque cardio-vasculaire." dit Bonetti. Les niveaux de "bon" cholestérol ont chuté pendant l’administration des stéroïdes, tout comme les niveaux d’Apo-A1. Des faibles niveaux de protéines sanguines Apo-A1 ont été associés à une augmentation des risques de crise cardiaque.

Un autre effet secondaire important sur le long terme de la prise de stéroïdes anabolisants est la réduction de la fertilité ; ce qui confirme les études antérieures. Les bodybuilders ont pu remarquer une diminution significative de leur dénombrement de sperme et de leur "index de fertilité".

Références :

[1] Side Effects of Anabolic Androgenic Steroids Abuse. Int J Sports Med 2008 ; 29 : 679-687


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :


2 Messages de forum

  • Une étude confirme les dangers des stéroïdes anabolisants 11 décembre 2012 19:48, par gilbert

    les steroides ca ne rend pas infertile ca double la libido . cest vrai que ca rend agressif mais ca depend aussi de l entourage . alopecie et . retention d eau .

  • Une étude confirme les dangers des stéroïdes anabolisants 9 octobre 2014 01:58, par roland dalcourt

    oui sa double la libido mais seulement pour les premiere sem.apres sa bye bye, et cela affecte ton cardio, augmente ton cholesterol, ce n,est pas pour rien que les culturistes n,aime pas le cardio, et si tu en prend en grande quantite, tu met ton systeme en danger, ext.....


| Bodyscience.fr - Conception : © 2018 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | C.G.U. |