Accueil du site > Techniques > Une petite séance d’entrainement pour mieux travailler
Une petite séance d’entrainement pour mieux travailler

mardi 14 octobre 2014

Une séance d’une demi-heure stimule significativement la mémoire de travail.

Si vous pensez sauter votre prochain repas ou votre séance de jogging après le travail parce que vous êtes débordé, une nouvelle recherche indique que pour un certain type de tâches, le fait de faire une pause et d’aller faire du sport peut améliorer la performance au travail immédiatement après l’entrainement [1].

Des chercheurs ont en effet découvert qu’après avoir réalisé une petite séance d’exercice modéré, les sujets de leur étude réussissaient beaucoup mieux une tâche qui consistait à mesurer la mémoire de travail, qui est notamment cette capacité à saisir l’information, à la traiter et à l’utiliser. La mémoire de travail est souvent utilisée comme la mémoire à court terme, et elle est essentielle pour réaliser une large gamme de tâches différentes.

D’un autre côté, les chercheurs ont trouvé que le fait de faire de l’exercice modéré n’avait pas d’effet sur la capacité des sujets à réaliser une tâche qui mesure le contrôle inhibiteur, qui est cette aptitude à maintenir son attention et à bloquer toute information externe.

Les chercheurs ont testé la mémoire de travail de 26 sujets, ainsi que leur contrôle inhibiteur avant et après qu’ils aient fait une séance passive et active d’exercices. L’exercice passif consistait à faire 30 minutes de vélo électrique qui exigeait peu de fatigue physique. L’exercice actif était 30 minutes de vélo stationnaire à une intensité modérée.

Il n’y avait pas de changement significatif dans la performance qui suivait une séance d’exercice passif. À noter qu’il n’y avait pas non plus de changement important de la performance sur un simple test de la mémoire de travail après l’exercice physique modéré. Une amélioration importante n’apparaissait que quand la performance a été mesurée sur le test plus difficile de la mémoire de travail.

Il faut noter que cette étude n’a mesuré que les effets d’une seule séance d’exercice, et non pas les effets à long terme de l’exercice physique. Ainsi, il ne faut pas baisser les bras si vous avez décroché le sport depuis un moment, car cette étude est une preuve que le fait de s’y remettre peut être source de bénéfices immédiats.

Références :

[1] Differential Effects of Acute Exercise on Distinct Aspects of Executive Function. Weng, Timothy B. ; Pierce, Gary L. ; Darling, Warren G. ; Voss, Michelle W. Medicine & Science in Sports & Exercise.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |