Accueil du site > Santé > Vous cherchez la fontaine de jouvence ? Faites de l’exercice (...)
Vous cherchez la fontaine de jouvence ? Faites de l’exercice !

samedi 11 mai 2013

Les traitements supposés offrir "un rajeunissement masculin" et combattre les effets de la vieillesse sont devenus très populaires ces dernières années, mais ces déclarations ne sont malheureusement pas confirmées par la science.

Les hommes qui cherchent ce type de traitement reçoivent souvent de la testostérone, parfois en association avec d’autres hormones comme des stéroïdes et des hormones de croissance. Les promoteurs affirment que ces traitements augmentent la force et l’appétit sexuel, et qu’ils feraient que les patients se sentiraient plus jeunes.

Cependant, les études qui ont examiné les effets de ces traitements font défaut, et il y a peu de preuves pour confirmer leur utilisation chez les hommes qui n’ont pas de carences hormonales. Il n’y a pas de preuves scientifiques qu’ils aideront un homme à "fonctionner" de façon optimale, que ce soit dans l’arène sexuelle ou sur la santé en général et le bien-être masculin.

En outre, ces traitements ont aussi leur lot d’effets secondaires qui doivent être pris en compte. Par exemple, les traitements à base de testostérone peuvent diminuer temporairement la quantité de spermatozoïdes et altérer la fertilité. De plus, des études ont suggéré un lien possible entre le fait de recevoir l’hormone et le cancer de la prostate.

Si vous recherchez un moyen d’allonger votre espérance de vie et d’augmenter votre force, le meilleur conseil et le plus sûr à ce jour est de faire plus d’exercice et de mieux manger. Le sport chez les personnes âgées a montré qu’il améliorait la vie de tous les jours et réduisait la perte de muscle et de densité osseuse, source d’ostéoporose. Associé à une exposition adéquate au soleil (pour la vitamine D) et une consommation suffisante de protéines, cela vaut mieux que n’importe quel "élixir de jeunesse" vendu dans le commerce ou que toute prise d’hormones [1].

Pas assez de testostérone ?

Les niveaux de testostérone diminuent naturellement avec l’âge, mais le niveau à partir duquel on peut le considérer comme "faible" (hypogonadisme) reste controversé. Les niveaux de testostérone varient grandement, et ils peuvent même être différents selon l’heure de la journée à laquelle ils sont mesurés (les niveaux tendent à être plus bas en soirée). Les médecins traitent les individus atteints d’hypogonadisme s’ils ont les symptômes d’une carence en testostérone et si leurs niveaux se situent sous les 300 nanogrammes par décilitre.

Chez les hommes les plus âgés avec de véritables carences en testostérone, le traitement a effectivement montré avoir augmenté leur force et leur appétit sexuel. Parfois, des symptômes comme une baisse de l’énergie et d’envie sexuelle sont dus à des conditions comme une dépression. Le fait de traiter ces hommes avec des hormones mâles n’améliorera pas leurs symptômes. Et même chez les hommes touchés par l’hypogonadisme, le Viagra sera un meilleur traitement que la testostérone pour les aider à surmonter les difficultés de l’érection.

Le traitement à la testostérone est aussi connu pour abaisser le nombre de spermatozoïdes, et en même temps il a même été considéré comme contraceptif masculin, bien qu’il n’ait pas été prouvé qu’il soit efficace dans ce cadre. Les études suggèrent que le nombre de spermatozoïdes peut être récupéré, tout spécialement si les hommes prennent aussi des stéroïdes.

Les traitements par testostérone devraient être évités par les hommes qui désirent rester fertile. Le médicament clomiphène (clomid) est le moyen le plus sûr que les médecins prescrivent pour augmenter les niveaux de testostérone tout en préservant la fertilité des hommes.

Autres hormones et suppléments

Les niveaux de déhydroépiandrostérone (DHEA) déclinent aussi avec l’âge, mais il n’y a pas suffisamment de preuves pour dire que le fait de prendre des suppléments de DHEA a quelque effet qui soit sur la vieillesse. Une étude de 2003 qui a analysé les effets d’une supplémentation de DHEA chez des individus âgés de 60 à 80 ans n’a trouvé aucun effet sur la masse musculaire ni sur la force sur un an. Étant donné que le supplément pourrait augmenter le risque de cancers relatifs aux hormones, comme le cancer de la prostate, du sein et des ovaires, il n’est pas recommandé d’en prendre régulièrement sans supervision d’un docteur.

Il n’y a pas non plus assez de preuves montrant que des traitements à base d’hormone de croissance sont bénéfiques pour les personnes les plus âgées, ni qu’ils sont d’une aide quelconque pour les spermatozoïdes. Étant donné que de nombreuses personnes âgées sont déficientes en vitamine D, il pourrait être utile qu’elles prennent de la vitamine D en supplément.

Références :

[1] Hypogonadism, Testosterone, and Nursing Home Residents , John Morley. Fertility and Sterility.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |