Accueil du site > Psychologie > Comment la couleur rouge affecte le jugement des arbitres
Comment la couleur rouge affecte le jugement des arbitres

mercredi 13 août 2008

De nombreuses équipes de sport sélectionnent leurs uniformes à partir de leur mascotte, de la ville ou du pays qu’ils représentent, et non parce que cela influencerait l’arbitre. Mais une nouvelle étude a trouvé que choisir la couleur rouge pour un uniforme, lors d’une compétition, peut effectivement affecter, en une fraction de seconde, la capacité de prise de décision d’un juge, et même être source de parti pris dans un score.

Les psychologues Norbert Hagemann, Bernd Strauss et Jan Leibing de l’Université de Munster ont découvert que les juges tendent à donner plus de points aux compétiteurs de tai kwon do habillés de rouge que ceux vêtus de bleu. Les chercheurs ont présenté 42 vidéos de combats de tai kwon do à des juges, l’un des compétiteurs étant habillé en rouge et l’autre en bleu.

Les deux ensembles de scènes étaient identiques, exceptées les couleurs des combattants qui étaient inversées dans le deuxième ensemble, faisant apparaître l’athlète initialement en rouge en bleu et vice-versa. On demandait aux juges d’évaluer la performance de chaque compétiteur, rouge et bleu, en leur donnant un score après chaque vidéo.

Les psychologues ont découvert que quand les compétiteurs étaient habillés de rouge, ils gagnaient en moyenne 13% de points de plus que les bleus, même lorsque le même athlète était présenté dans chaque couleur. Qui plus est, les points semblaient augmenter après que l’athlète bleu était numériquement transformé en rouge et diminuaient quand l’athlète rouge passait en bleu.

Ces conclusions, qui seront publiées dans l’édition d’août 2008 de Psychological Science [1], un journal de l’Association pour la Science Psychologique (Association for Psychological Science), suggèrent que les juges cèdent à un préjugé rapide face aux athlètes vêtus de rouge lorsque ces athlètes sont relativement égaux : "Les décisions des arbitres pourront céder à l’influence de la couleur quand les athlètes seront égaux du point de vue de la performance, mais celle-ci aura peu d’influence si l’un d’eux est clairement supérieur" écrivent les auteurs.

"Bien qu’il soit nécessaire de confirmer nos résultats en poursuivant des recherches dans ce sens, y compris des recherches sur les effets des différentes couleurs, nos résultats suggèrent qu’il faudrait modifier les règles, ou aider les arbitres par une aide électronique en matière de prise de décision dans ces sports où le préjugé de la couleur peut représenter un problème" concluent-ils.

- 150 Petites expériences de psychologie du sport : Pour mieux comprendre les champions... et les autres. Y. Pauet, P. Legain, E. Rosnet.

Références :

[1] When the Referee Sees Red. N. Hagemann, B. Strauss, J. Leißing - Psychological Science. Aout 2008


| Bodyscience.fr - Conception : © 2021 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |