Accueil du site > Santé > L’alcool ne fait pas mieux dormir
L’alcool ne fait pas mieux dormir

mercredi 23 janvier 2013

Selon une étude publiée dans le journal Alcoholism : Clinical & Experimental Research [1], le fait de boire quelques verres peut vous assommer et vous faire dormir, mais ce profond sommeil ne dure qu’une partie de la nuit. Passée cette étape préliminaire, il est ensuite plus difficile de garder les yeux fermés.

Tout un mythe semble s’être développé autour de l’impact de l’alcool sur le sommeil, dit l’auteur de l’étude. Et il était temps de vérifier l’état de la recherche sur le sujet car le mythe était plus florissant que le savoir en ce domaine. "L’une des hypothèses est que l’alcool agit comme les médicaments qui sont utilisés contre la dépression et l’anxiété" dit l’auteur.

Des chercheurs ont analysé les informations provenant de 20 études publiées, qui avaient analysé les effets de l’alcool sur le sommeil. Ensembles, ces études ont inclus plus de 500 personnes qui buvaient faiblement, modérément ou de grandes quantités d’alcool avant d’aller se coucher, et les sujets sont passés par un ensemble de tests pendant qu’ils dormaient dans un laboratoire du sommeil.

Quelque-soit la quantité d’alcool bue par les individus, l’alcool réduisait le temps qu’ils mettaient à s’endormir. En outre, le fait de boire de l’alcool, et ce quelque-soit la quantité, augmentait le sommeil profond pendant la première moitié de la nuit. Cependant, les chercheurs ont découvert que les ruptures de sommeil, ou les réveils après s’être endormis, augmentaient pendant la seconde partie de la nuit.

Plus la dose d’alcool était importante et plus l’impact sur le premier sommeil était élevé. Cet effet sur le premier sommeil semblait venir en partie du fait que certaines personnes souffrant d’insomnie prennent de l’alcool comme aide pour s’endormir. Cependant, l’effet de cette consolidation du sommeil pendant la première moitié de la nuit est compensé par plus de perturbations dans la seconde moitié de la nuit".

En outre, des doses modérées (de 2 à 4 verres) et des fortes doses (plus de 4 verres) d’alcool réduisaient les mouvements oculaires rapides (REM) de sommeil pendant la nuit. Le sommeil REM est une étape du sommeil pendant laquelle les rêves apparaissent, et on pense qu’elle est très importante pour la mémoire.

"L’alcool, en général, n’est pas utile pour améliorer une nuit entière de sommeil" explique Irshaad Ebrahim, directeur du Centre du Sommeil de Londres, qui a réalisé cette étude. "Le sommeil pourrait être plus profond au début de la nuit, mais deviendra ensuite perturbé et discontinu. Enfin, boire de l’alcool avant de se coucher favorise les ronflements et une mauvaise respiration".

Alors que des études précédentes avaient déjà été faites sur ce sujet, les chercheurs de cette revue scientifique ont limité leur analyse à des études sur des gens en bonne santé qui ont été testés dans un laboratoire du sommeil pendant la nuit. Leur analyse avait pour objectif de clarifier "l’état de la science" en ce qui concerne les effets de l’alcool sur les gens en bonne santé, expliquent les chercheurs.

Références :

[1] Alcohol and Sleep I : Effects on Normal Sleep. Colin Shapiro, Adrian Williams, Peter Fenwick. Alcoholism : Clinical & Experimental.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2021 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |