Accueil du site > Santé > La musculation améliore la fonction cognitive des séniors
La musculation améliore la fonction cognitive des séniors

mercredi 24 février 2010

Selon une étude du Centre de la Santé et de la Mobilité de Vancouver et de l’Université de Colombie Britannique, les exercices à base de poids et haltères pourraient aider à minimiser le déclin cognitif et la réduction de la mobilité chez les séniors.

L’étude, publiée dans les Archives of Internal Medicine [1], est une étude randomisée et contrôlée sur un entrainement de musculation d’intensité progressive chez des femmes âgées. Dirigée par le Dr Liu-Ambrose, l’équipe de recherche a découvert que 12 mois d’entrainement de résistance, une fois ou trois fois par semaine, amélioraient la fonction cognitive exécutive chez les femmes âgées entre 65 et 75 ans. Les fonctions cognitives exécutives sont les capacités cognitives nécessaires permettant de vivre en toute indépendance.

"Nous avons pu démontrer qu’un simple entrainement avec des poids et haltères, que les séniors peuvent facilement porter, améliorait l’aptitude à prendre rapidement des décisions précises" dit Liu-Ambrose. "En outre, nous avons trouvé que les exercices conduisaient à augmenter la rapidité de la marche, qui est un indicateur de réduction de la mortalité."

Des études précédentes avaient déjà montré que l’entrainement par exercices aérobiques, comme la marche ou la natation, augmentait les fonctions cognitive et cérébrale. Cependant, les séniors avec une mobilité réduite sont incapables de bénéficier de ce type d’exercices.

Jusqu’à maintenant, les bénéfices de l’entrainement avec des poids, qui est un type attractif d’exercice pour les séniors à mobilité réduite, sur la fonction cognitive, avaient été peu étudiés.

Le déclin cognitif chez les séniors est un problème de santé majeur, et un facteur de risque clé dans les chutes. Environ 30% des séniors vivent une chute chaque année, et nombreux sont ceux qui souffrent de fracture de la hanche associée à une chute. Cette recherche vise à apporter une illustration claire de ce que de simples interventions suffisent pour avoir un impact profond et immédiat sur la mobilité et la qualité de vie des adultes les plus âgés."

Références :

[1] Resistance Training and Executive Functions : A 12-Month Randomized Controlled Trial. Arch Intern Med, Jan 2010 ; 170 : 170 - 17


| Bodyscience.fr - Conception : © 2021 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |