Accueil du site > Nutrition > Suppléments > Les antioxydants peuvent affaiblir les muscles
Les antioxydants peuvent affaiblir les muscles

vendredi 29 janvier 2010

Une étude a montré que les antioxydants ne sont pas toujours bons et peuvent affaiblir la fonction musculaire.

Les antioxydants ont été portés aux nues pour leurs bénéfices contre la maladie et le vieillissement, mais des études récentes de l’Université du Kansas montrent qu’ils peuvent aussi causer des dégâts.

Des chercheurs du Laboratoire d’exercice cardiorespiratoire ont étudié comment améliorer la délivrance de l’oxygène au muscles striés pendant l’activité physique en utilisant des antioxydants, qui sont des nutriments des aliments pouvant prévenir ou ralentir les dommages oxydatifs dans le corps. Leurs résultats ont montré que parfois les antioxydants peuvent détériorer la fonction musculaire.

" ’Antioxydant’ est un des mots clés les plus populaires de nos jours" explique Steven Copp, doctorant et chercheur. "Passez devant les magasins alimentaires ou les pharmacies et parapharmacies, et vous verrez de nombreuses publicités chargées en antioxydants. Je pense que ce que beaucoup de gens ne réalisent pas c’est que l’équilibre antioxydants et pro-oxydants est vraiment délicat. Une des choses que nous avons vue dans notre recherche est que vous ne pouvez pas seulement donner de grandes doses d’antioxydants et supposer qu’il y aura une espèce d’effet bénéfique. En fait, vous pouvez même faire empirer le problème."

Des chercheurs ont étudié la physiologie de l’activité physique pour la santé et la maladie sur des modèles animaux. D’autres ont dirigé différents études pour comprendre comment les muscles contrôlaient le flux sanguin, et les effets des différentes doses et types d’antioxydants.

Des anormalités dans le système circulatoire, comme celles qui résultent du vieillissement ou d’une maladie telle qu’arrêt cardiaque chronique, peuvent endommager la délivrance de l’oxygène aux muscles striés, et augmenter la fatigabilité pendant une activité physique, dit Copp. Les chercheurs étudient les effets que les antioxydants peuvent avoir dans le processus.

"Si vous avez une personne qui essaye de récupérer d’une crise cardiaque et que vous la mettez en rééducation cardiaque, quand il marchera sur un tapis roulant il pourrait dire que c’est difficile" dit Poole. "Leurs muscles sont douloureux et rigides. Nous essayons de comprendre pourquoi les cellules sanguines n’ont pas un flux correct et pourquoi elles ne peuvent délivrer de l’oxygène aux muscles, comme cela se passe pour les individus en bonne santé."

Copp déclare qu’il y a un potentiel, pour les antioxydants, d’inverser totalement ou partiellement certains de ces changements qui résultent du vieillissement ou de la maladie. Cependant, les études de l’Université ont montré que certains oxydants dans notre corps, comme le peroxyde d’hydrogène, sont utiles pour augmenter le flux sanguin.

"Nous apprenons maintenant que si la thérapie par les antioxydants élimine le peroxyde d’hydrogène, ou d’autres vasodilatateurs naturels, qui sont des composés qui aident à ouvrir les vaisseaux sanguins, vous affaiblissez la capacité du corps à délivrer de l’oxygène au muscle, qui, de ce fait, ne fonctionnera pas correctement" explique Poole.

Il déclare que les antioxydants sont considérés comme étant des composés permettant une meilleure santé, mais leurs études ont montré que les antioxydants peuvent supprimer les mécanismes de signaux clés nécessaires pour que le muscle fonctionne efficacement.

"C’est réellement une note de prudence, car avant de recommander aux gens de prendre plus d’antioxydants, nous devons en savoir plus à propos de leur fonctionnement sur les systèmes physiologiques et les circonstances comme l’exercice" dit-il.

Les chercheurs déclarent qu’ils continueront à explorer les antioxydants et les effets de l’entrainement sportif. Leurs études regardent comment ceux-ci peuvent aider les individus à combattre la baisse de mobilité et la fonction musculaire qui survient avec l’âge et la maladie.


| Bodyscience.fr - Conception : © 2021 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |