Accueil du site > Santé > Les causes possibles de l’hypertension due au sel
Les causes possibles de l’hypertension due au sel

vendredi 15 avril 2011

La consommation de sel modifie la capacité du corps à réguler simultanément la tension artérielle et la température corporelle.

Une recherche récente de l’Ecole de Médecine de l’Université Case Western et de l’Université de l’État du Kent, publiée dans le journal Hypertension Research [1], a montré que la consommation de sel augmentait la tension artérielle parce qu’il devenait plus difficile pour le système cardiovasculaire de jongler entre la régulation de la pression sanguine et la température du corps.

Les chercheurs en médecine ont tenté depuis des décennies de comprendre comment le sel causait l’augmentation de la tension artérielle sans succès. Certains individus, considérés comme "sensibles au sel", vivaient une augmentation de la tension suite à l’ingestion de sel, alors que d’autres, désignés comme "résistants au sel" ne changeaient pas.

Jusqu’à maintenant, les scientifiques étaient incapables d’expliquer pourquoi certains individus étaient sensibles au sel et d’autres résistants au sel. Cette inaptitude à expliquer pourquoi le sel augmente la tension artérielle chez certains individus et pas chez d’autres a entravé le développement d’une théorie compréhensible expliquant ce qui cause la plupart des cas d’hypertension.

Etant donné que le système cardiovasculaire est responsable du maintien d’une tension artérielle normale, et aide aussi le corps à contrôler sa température en conduisant la chaleur des muscles et des organes internes vers la surface de la peau, une équipe de chercheurs, dirigée par Robert Blankfield, a testé si ces rôles duals du système cardiovasculaire pouvaient expliquer comment l’ingestion de sel conduisait à une hypertension sensible au sel.

Les chercheurs ont examiné l’effet de la consommation de sel et d’eau, contre juste de l’eau, sur un groupe de 22 hommes en bonne santé sans hypertension artérielle. La tension des participants de l’étude, la température rectale, l’index cardiaque (le volume de sang pompé par le cœur par minute), et le rejet d’urine ont été enregistrés à une, deux et trois heures après que les hommes aient ingéré soit du sel et de l’eau, soit de l’eau seule. Les changements de température rectale ont été comparés entre les hommes identifiés comme étant sensibles au sel, contre ceux qui étaient résistants au sel.

L’étude a découvert que l’ingestion de sel et d’eau a plus réduit la température du corps que l’ingestion d’eau en soi. En outre, la température du corps a plus diminué chez les individus qui étaient résistants au sel, que chez les individus qui étaient sensibles au sel.

"Il apparait que les individus sensibles au sel maintiennent une température centrale du corps équilibrée plus efficacement que les individus résistants au sel, mais ils subissent une augmentation de la tension artérielle dans le processus" dit Blankfield. "Inversement, les individus résistants au sel conservent une tension équilibrée plus efficacement que les individus sensibles au sel après une consommation de sel et d’eau, mais vivent une réduction de leur température plus élevée dans le processus."

Le Dr Matthew Muller, du Penn State College of Medicine et auteur de l’article, explique : "si nos résultats sont généralisables, alors il serait possible de prendre en compte le rôle du sel dans le développement de l’hypertension sensible au sel : les chargements en sel et en eau augmentent la tension chez les individus sensibles au sel, et la tension ainsi élevée persiste pour une période de temps finie pendant et après la consommation de sel et eau. Ces élévations transitoires de tension, qu’elles soient brèves ou prolongées, pourraient initier les changements complexes à l’intérieur des parois des artères et artérioles qui caractérisent les individus avec de l’hypertension."

Il ajoute : "de nos jours, les médecins expliquent à leurs patients qui personne ne sait ce qui cause l’augmentation de la tension artérielle. Etant donné que nous pouvons expliquer pourquoi l’hypertension sensible au sel se développe, une théorie qui expliquera toute l’hypertension pourrait être possible. Ainsi, les médecins pourraient un jour être en mesure de dire à leurs patients que la cause d’une tension trop haute est comprise, et de leur expliquer ce qui doit être fait pour éviter de développer cette condition médicale chronique."

Références :

[1] Effect of acute salt ingestion upon core temperature in healthy men. Matthew D Muller, Edward J Ryan, David M Bellar, Chul-Ho Kim, Megan E Williamson, Ellen L Glickman, Robert P Blankfield, Hypertension Research, 2011.


Ces articles pourraient aussi vous intéresser :



| Bodyscience.fr - Conception : © 2019 François Grandemange - Tous droits reservés | Contacts | SPIP | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Mentions légales | About us |